Retour

L'électricité devant le pétrole et le gaz en 2016

Les investissements dans le secteur de l'électricité ont dépassé ceux destinés au pétrole et au gaz en 2016 pour la première fois de l'histoire, la faiblesse prolongée des prix mondiaux du brut entraînant toujours d'importantes coupes dans les programmes pétroliers et gaziers, a déclaré mardi l'Agence internationale de l'Énergie (AIE).

Les dépenses globales en énergie ont baissé l'an dernier de 12 % à 1700 milliards de dollars, leur deuxième année de suite de repli, a ajouté l'AIE.

La baisse est principalement imputable à un plongeon de 26 %, à 650 milliards de dollars, des investissements dans le pétrole et le gaz et à un recul de 5 % de la production d'électricité.

« Ce déclin [des investissements énergétiques] est attribué à deux raisons », a déclaré le chef économiste de l'AIE, Laszlo Varro, à des journalistes.

« La réaction de l'industrie du pétrole et du gaz à la période prolongée de prix bas a été une période de coupes draconiennes dans les investissements; et les progrès technologiques qui réduisent les coûts des investissements, à la fois dans l'électricité renouvelable et le pétrole et le gaz. » - AIE

Les investissements dans l'électricité à l'échelle mondiale ont atteint 718 milliards de dollars en 2016, soutenus par une hausse des dépenses dans les réseaux de distribution venue compenser la baisse des investissements dans la production.

Plus d'articles

Commentaires