Retour

L’entreprise américaine Cooper Standard centralise ses activités dans le parc industriel

L'entreprise américaine Cooper Stantard emménagera dans un nouveau bâtiment dans le secteur industriel de Sherbrooke au cours des prochains mois dans le but de centraliser ses activités et consolider 250 emplois en Estrie.

Le projet estimé à 11 millions de dollars verra le jour sur le prolongement de la rue Robert-Boyd dans l'arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville. En 2013, la compagnie spécialisée en produit d'étanchéité pour l'industrie automobile avait déjà acquis les installations de Jyco Sealing Technologies dans le même secteur.

Regroupement des activités

Elle détient aussi une deuxième usine sur la rue Brodeur et possède un entrepôt sur le boulevard industriel. Les trois unités de Cooper Stantard seront donc regroupées sous un même toit. Le déménagement se fera de manière progressive à partir du mois de mars 2017.

Standard Cooper louait son usine et son entrepôt de Sherbrooke. Leurs propriétaires devront donc trouver de nouveaux locataires d'ici le déménagement de ses activitiés. 

« Nous ne sommes pas inquiets que nous allons trouver preneurs pour ces bâtiments », croit Marie-Ève Poliquin, directrice des communications à Sherbrooke Innopole. Selon elle, les délais sont suffisants afin d'éviter que ces bâtisses demeurent vides.

Coup de pouce à l'économie régionale

Aucun emploi ne sera créé par cette relocalisation, mais la nouvelle demeure tout de même encourageante pour le parc industriel, selon la conseillère municipale du secteur, Annie Godbout.

« On offre la possibilité à une entreprise d'être plus productive et plus de productivité ça assure une plus longue longévité à Sherbrooke. Dans ce cas-ci, on parle d'une entreprise internationale de 27 000 employés qui décide d'investir ici plutôt que de relocaliser ses activités à l'extérieur. On peut considérer ça comme une bonne nouvelle », assure-t-elle.

La construction d'ici six mois

Les travaux préparatoires à la construction ont déjà débuté la semaine dernière. Les travaux devraient s'étirer sur six mois, mais selon la ville de Sherbrooke, le permis de construction n'a toujours pas été délivré. L'usine sera la propriété de l'entreprise Broccolini qui la louera à Cooper Standard. 

La Ville a vendu le terrain d'une grandeur de 36 000 mètres carrés, pour un montant de 389 000 $.

Plus d'articles

Commentaires