Retour

L'entreprise Bonduelle pourrait recevoir 8,5 M$ de l'Ontario et créer des emplois

Le gouvernement ontarien s'engage à donner jusqu'à 8,5 M$ à l'entreprise française de légumes surgelés Bonduelle pour son expansion dans la province. Cet investissement permettra notamment de créer 87  emplois à l'usine de Tecumseh dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

En échange, le géant alimentaire investira presque 80 M$ pour l'optimisation et l'expansion de ses sites.

« Notre premier objectif c'est de créer des emplois », indique le président de Bonduelle Amérique, Daniel Vielfaure.

Les montants seront investis durant les cinq prochaines années.

Grâce à cet argent, la multinationale pourra assurer « l'exportation de nouveaux produits de légumes surgelés et formats d'emballage, d'accroître sa productivité, d'améliorer la salubrité des aliments et d'accroître ses exportations », précise un communiqué du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

« Produire plus et produire mieux. Vous savez être compétitif c'est toujours très important. [...] C'est de l'équipement et de la technologie qui permettent de faire une meilleure qualité en gardant la valeur nutritionnelle des aliments », résume M. Vielfaure.

Les enveloppes gouvernementales sont toutefois conditionnelles à la création d'emplois. Bonduelle devra donc prouver à la province que ses investissements ont eu l'effet voulu.

« On espère qu'on va pouvoir mettre en place tout ça. Ce sont des intentions stratégiques, alors il n'est pas sûr que tout va arriver », avertit néanmoins M. Vielfaure.

L'argent devrait aussi permettre de conserver les 780 emplois divisés entre les usines de Tecumseh, d'Ingersoll et de Strathroy.

Plus d'articles