Retour

L'idée de vendre de l’alcool au centre aquatique de nouveau étudiée au conseil municipal de Windsor

Les conseillers municipaux de Windsor cherchent des façons d'éponger l'important déficit d'exploitation du centre aquatique à l'approche du vote sur le budget municipal.

Les conseillers municipaux de Windsor devront décider le 23 janvier s’ils approuvent ou non l’allocation de 3,2 millions de dollars au centre aquatique.

Cette somme ne servira qu’à éponger le déficit opérationnel du complexe, qui souffre depuis son ouverture d'une faible fréquentation.

Il y a près de 6 ans, lorsque les conseillers municipaux de Windsor ont approuvé le premier plan d’affaires menant à la réalisation du projet, il était prévu que l’exploitation du centre aquatique coûte 200 000 $ tout au plus par année à la Ville.

Un débit de boisson dans un centre familial

Les élus étudient maintenant plusieurs options pour rentabiliser le complexe, dont la concession à un exploitant privé de ses services de restauration et l’ajout d’un débit de boissons alcoolisées.

Le conseil a d’ailleurs approuvé en septembre le lancement d’un appel d’offres à ce sujet.

Le conseiller Hilary Payne est en faveur de la proposition.

La clé n’est pas tant les revenus générés par le bar, mais bien la possibilité que celui-ci encourage les résidents à fréquenter le centre aquatique.

Hilary Payne, conseiller municipal

Un autre conseiller municipal de Windsor, Irek Kusmierczyk, s’oppose au projet depuis que l’idée a été lancée.

Je crois qu’on a sauté une étape ici : consulter les résidents qui fréquentent le centre aquatique. D’après ce que j’entends, ils ne veulent pas de la présence de boissons alcoolisées dans un lieu familial comme le centre aquatique.

Irek Kusmierczyk, conseiller municipal

La construction du centre aquatique international de Windsor a coûté près de 80 millions de dollars et a été achevée en 2013.

Plus d'articles

Commentaires