Retour

L'Île-du-Prince-Édouard, reine de la pomme de terre... et du bleuet

Si les hectares de culture de pommes de terre ne cessent de décliner à l'Île-du-Prince-Édouard, la province reste toujours le plus grand producteur au Canada, selon les nouvelles données de Statistique Canada. Par ailleurs, la production de bleuets se porte mieux que jamais dans la province.

En 2016, les fermes de la province ont cultivé 33 721 hectares de patates. En 2011, ce chiffre s’élevait à 35 030. On observe une baisse de 3,7 % en hectares entre ces années.

Malgré ce déclin, l'Île-du-Prince-Édouard produit près d’un quart des patates plantées au Canada.

Le Manitoba demeure deuxième au Canada.

Le Nouveau-Brunswick, quant à lui, produit environ 18 000 hectares de pommes de terre par année.

La culture du bleuet en hausse

Si la culture de la pomme de terre décline quelque peu à l'Île-du-Prince-Édouard, ce n’est pas le cas du bleuet.

Les données montrent une augmentation de 12 % dans la production de baies et de noix dans la province insulaire. La majorité des cultures dans cette catégorie est consacrée au bleuet, soit 96,5 % du total.

Élevage de bovins

Autre fait saillant dans les chiffres de Statistique Canada sur l'agriculture : une augmentation considérable de la production de lait à l'Î.-P.-É.

Cette augmentation s'expliquerait entre autres par une amélioration de l’alimentation de la vache, de ses gènes et de bonnes pratiques de production.

Plus d'articles

Commentaires