Retour

L'inéluctable déclin des câblodistributeurs

Les Canadiens délaissent de plus en plus les câblodistributeurs au profit d'entreprises qui offrent du contenu sur demande, conclut une nouvelle étude d'International Data Corporation.

La firme de recherche en marketing de Toronto estime que 11,3 millions de Canadiens continueront d'être abonnés au câble en 2019, un recul anticipé de 500 000 abonnés par rapport à la situation actuelle.

La poursuite de cette tendance aura un coût important pour les câblodistributeurs, dont les revenus diminueraient de 7,8 % au cours des cinq prochaines années pour atteindre 8,3 milliards de dollars.

Selon l'auteure de l'étude, Emily Taylor, cette tendance va s'accélérer en raison de la convivialité accrue des nouveaux services offrant des contenus sur demande, comme Apple TV ou Roku.

Soulignant aussi la popularité de Netflix et d'autres services comme Shomi et CraveTV, Mme Taylor note en outre que l'offre de contenus sur demande est de plus en plus importante pour les consommateurs.

Emily Taylor note également que de plus en plus de Canadiens contournent les règles en vigueur et s'abonnent à des services de vidéo sur demande américains, comme HBO Now, CBS All Access et Stream de Comcast.

La chercheuse souligne néanmoins que les services de télévision traditionnels continueront de dominer le marché, et que le mouvement vers les services de vidéos sur demande ne va pas sonner leur fin.

Plus d'articles

Commentaires