Retour

L'OMC s'inquiète des tensions entre la Chine et les États-Unis

L'Organisation mondiale du Commerce (OMC) prédit que la croissance des échanges commerciaux internationaux se poursuivra cette année, mais elle a prévenu jeudi que les tensions et les mesures de rétorsion - notamment entre la Chine et les États-Unis - pourraient mettre le tout en péril.

Le directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo, a présenté les prédictions de l'agence lors d'une conférence de presse, au moment où on s'inquiète de plus en plus d'une guerre commerciale entre les deux plus puissantes économies de la planète.

L'OMC prédit une hausse de 4,4 % des volumes d'échanges de marchandises cette année et de 4 % l'an prochain, comparativement à 4,7 % en 2017.

L'OMC note que les échanges commerciaux mondiaux envoient des « signaux largement positifs », mais rappelle qu'ils pourraient être freinés par « une montée des sentiments anti-commerciaux et des gouvernements de plus en plus prêts à adopter des mesures commerciales restrictives ».

M. Azevedo a dit aux journalistes, au siège de l'OMC à Genève, que ces prédictions « témoignent de la robustesse de la croissance économique que nous constatons dans les pays développés et en voie de développement, et qui devrait se poursuivre ».

Il prévient toutefois que ces prévisions ne tiennent pas compte de la possibilité d'une escalade des restrictions commerciales.

Plus d'articles