Retour

L’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent appelle au dialogue

Le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA) au Bas-Saint-Laurent, Gilbert Marquis, appelle les agriculteurs et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) à dialoguer pour régler les dossiers en suspens.

Cette déclaration survient à la suite de la décision du nouveau ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Laurent Lessard, de suspendre le programme de taxes foncières agricoles entré en vigueur le 1er janvier dernier.

L’UPA menaçait d’interdire le passage des motoneiges sur les terres des agriculteurs.

Maintenant que le programme est suspendu, M. Marquis espère que les deux parties pourront négocier pour trouver une solution à long terme dans ce dossier.

Moi je ne veux pas une entente d’un an ou une entente de cinq ans, on l’a vécu et c’est assez. Il faut trouver une solution à très très long terme. Il faut avancer, là.

Gilbert Marquis, président de l’UPA au Bas-Saint-Laurent

De son côté, la Fédération québécoise des municipalités, qui s'était rangée du côté des agriculteurs dans le dossier du programme de taxes foncières, se réjouit de la décision du ministre.