Retour

L'utilisation des poteaux électriques pourrait coûter plus cher aux Ontariens

La Commission de l'énergie de l'Ontario veut augmenter les frais de 133 % pour les fournisseurs de services Internet et de câbles satellites qui doivent installer des fils reliés aux poteaux électriques. Une décision décriée par des fournisseurs qui se sont associés en une coalition.

Les fils attachés aux poteaux électriques fournissent non seulement l'électricité, mais fournissent également des services téléphoniques, d'Internet et de câble pour la télévision.

Ces fournisseurs paient une redevance aux compagnies hydroélectriques pour attacher leur câblage sur les poteaux. La Commission de l'énergie de l'Ontario veut augmenter ces frais à la demande des compagnies hydroélectriques comme Hydro One.

Quinze fournisseurs de services Internet et de câbles de la province ont formé la Ontario Broadband Coalition pour lutter contre cette augmentation.

Si la hausse des tarifs de l'hydroélectricité se poursuit, ces entreprises seront obligées de répercuter les coûts sur leurs clients, selon le porte-parole de la coalition, Jay Thomson.

M. Thomson explique que le prix de ces installations est différent pour chaque compagnie et fournisseur d'électricité, mais il est en moyenne de 22,35 $ par poteau et par année.

C'est la Commission de l'énergie de l'Ontario qui s'occupe de réglementer ces tarifs.

Selon M. Thomson, la Commission veut désormais créer un prix fixe de 53 $ pour l'ensemble de la province. Cela représenterait une augmentation de 133 % pour les fournisseurs qui paient les frais.

M. Thomson affirme que cette décision entravera également les efforts visant à étendre l'Internet à haut débit dans les collectivités rurales et éloignées.

Bon nombre de ces fournisseurs ont pourtant travaillé à l'expansion des services Internet dans des régions éloignées de l'Ontario. Ce travail pourrait être compromis si les compagnies ont à payer des coûts plus élevés, prévient M. Thomson.

De son côté, Eastlink, un fournisseur de services Internet et par câble de Sudbury et d'autres régions de l'Ontario, juge cette initiative « complètement déraisonnable ».

Il fait aussi partie de la Ontario Broadband Coalition.

Dans une déclaration envoyée par courriel à CBC News, Eastlink affirme avoir investi des millions de dollars dans la construction et l'expansion de réseaux de communication dans le nord et le sud de l'Ontario.

Ajoutant qu'en tant que société de communication axée sur la prestation de services aux petites villes et aux régions rurales du Canada, l'entreprise est préoccupée par l'augmentation proposée des tarifs applicables aux poteaux électriques.

La déclaration poursuit en disant qu'une augmentation de 133 % aurait une incidence directe sur les tarifs Internet et la capacité d'Eastlink de continuer à investir dans des services d'Internet à haute vitesse dans les régions moins bien desservies de la province.

Des tarifs plus élevés de Hydro One?

Hydro Sudbury pourrait être touchée par cette mesure selon la directrice des communications, Wendy Watson.

Elle explique qu'Hydro Sudbury reçoit un paiement pour l'utilisation de poteaux, mais paie également pour attacher des fils aux poteaux électriques de Hydro One.

Selon elle, il reste donc encore difficile de savoir si l'augmentation du prix d'installation des fils sur les poteaux aura un impact sur les factures d'électricité des clients du Grand Sudbury.

Une décision au printemps

En attendant d'en savoir plus, la nouvelle coalition ontarienne demande au public d'exprimer son avis avant que la Commission de l'énergie de l'Ontario ne rende sa décision sur les tarifs ce printemps.

La Commission de l'énergie de l'Ontario dit pour sa part « examiner actuellement tous les commentaires des parties intéressées, notamment les distributeurs d'électricité, les associations de contribuables, les entreprises de télécommunication et de câblodistribution ainsi que ceux des municipalités »

Elle publiera un rapport final par la suite, conclut-elle.