Retour

La Beauce tient une première foire de l'emploi virtuelle

La Beauce innove en matière de recrutement. Une première foire virtuelle de l'emploi a été organisée jeudi afin de combler plus de 200 emplois.

Des représentants d’une vingtaine d’entreprises étaient réunis dans une salle du Cégep Beauce-Appalaches, à Saint-Georges, pour rencontrer des chercheurs d’emplois, par le biais d’une plateforme de vidéoconférence en ligne.

Il s’agit d’une initiative régionale unique, qui était d'ailleurs une première.

« On voulait utiliser le web, les nouvelles technologies, pour recruter de la main d'œuvre, puis faire parler de nous. On voulait faire une très grande campagne de promotion pour que le message soit clair : la Beauce embauche! », explique la coordonnatrice de l’organisme La Beauce Embauche, Cassiopée Dubois.

En tout, 86 candidats s’étaient inscrits préalablement sur le site web dans l’espoir de décrocher l’un des postes offerts par la vingtaine d’entreprises.

Des chercheurs d’emploi de la France et même du Brésil ont posé leur candidature. « Ça porte fruit, le web. Ça dépasse les frontières », souligne Mme Dubois.

Les employeurs ont mis la compétition de côté pour l’occasion. « On s’est mis tout le monde ensemble dans un front commun pour mettre en place un système, une nouvelle façon de recruter à l’extérieur des nouveaux employés », se réjouit Pamela Arton, conseillère en ressources humaines chez COMACT, une entreprise manufacturière d’équipement de sciage.

Malgré quelques problèmes techniques, l’expérience a été satisfaisante pour les employeurs. « Au lieu de déplacé un gars de Montréal à Saint-Georges pour une première entrevue, j’ai déjà une première vision de lui », expose Pierrette Labbé, directrice des ressources humaines chez COMACT.

Plus d'articles

Commentaires