Retour

La Boussole électorale : incertitude autour du Partenariat transpacifique

L'entente de libre-échange entre le Canada et les pays de l'Asie-Pacifique, communément appelée le Partenariat transpacifique (PTP), a fait couler beaucoup d'encre. Qu'en pensent les utilisateurs de la Boussole?

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

Une récente analyse de la Boussole électorale indique que près de 20 % des Canadiens sont en désaccord avec l'entente de Partenariat transpacifique et que près de 39 % sont d'accord avec cette nouvelle entente.

Mais une plus forte proportion de Canadiens sont neutres ou indécis sur la question. L'entente est récente et 41 % des utilisateurs de la Boussole sont neutres ou ne savent pas si le partenariat est avantageux pour le Canada.

Pour consulter ce graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

Le Québec pour le partenariat

Les producteurs laitiers québécois sont inquiets des conséquences d'une telle entente avec les pays de l'Asie-Pacifique, mais dans l'ensemble du Canada, le Québec est la province où on est le plus d'accord avec le PTP. La moitié des utilisateurs québécois sont en faveur du partenariat (50 %). L'Alberta est la deuxième province la plus en faveur (45 %), suivie des Prairies (38 %) et de la Colombie-Britannique (37 %), de l'Ontario (35 %) et des provinces de l'Atlantique (23 %).

« Le Québec a toujours été plus favorable au libre-échange que le reste du Canada », explique Clifton van der Linden, directeur-général de Vox Pop Labs, l'entreprise qui a créé la Boussole électorale.

Pour consulter ce graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

Les partisans conservateurs les plus en faveur du PTP

Les utilisateurs de la Boussole qui ont indiqué être d'allégeance conservatrice sont les plus favorables à l'entente (61 %), suivis des bloquistes (45 %). Les partisans du NPD (23 %) et du Parti vert (29 %) sont les moins en faveur.

Pour consulter ce graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

La gauche contre, la droite pour

Seulement 23 % des Canadiens et des Canadiennes qui se disent de « gauche » sont plutôt d'accord ou fortement d'accord avec l'entente commerciale. Mais chez ceux et celles qui se considèrent de « droite », on est à 63 % plutôt d'accord ou fortement d'accord.

Pour consulter ce graphique à l'aide de votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires