Retour

La boutique L’Air Femme ferme ses portes après 17 ans

Avec les habitudes des consommateurs qui changent, le commerce au détail est difficile par les temps qui courent. La région n'échappe pas au phénomène. Dans ce contexte, la boutique L'Air Femme spécialisée dans la lingerie et les sous-vêtements féminins fermera ses portes à la fin du mois de février. La propriétaire tourne la page après une aventure de 17 ans.

Nancy Grenon baigne dans l'univers du soutien-gorge depuis longtemps. En 2001, elle a ouvert sa première boutique L’Air Femme dans le secteur de Kénogami avant de la déménager au Faubourg Sagamie quelques années plus tard. Après des mois de réflexions, elle a décidé de fermer les livres.

La situation économique, la difficulté à recruter des employés et l'achat en ligne ont influencé la décision de la propriétaire.

Un soutien-gorge pour chaque femme

Nancy Grenon estime que plusieurs femmes sont mal conseillées lorsque vient le temps d'acheter des sous-vêtements et qu'elles négligent l'ajustement de leur soutien-gorge.

Elle blâme en partie les grandes chaînes, mais insiste pour dire qu’il y aura toujours une clientèle pour les boutiques spécialisées.

« J'ai des clientes, moi, que c'est leur mère qui les amenait les premières années. Maintenant, ces femmes-là, elles m'emmènent leur fille. Celles qui ont goûté à cela l'ajustement de soutien-gorge, oui, elles vont continuer elles vont persister », de conclure Nancy Grenon.