Steam Whistle prévoit investir plus de 20 millions de dollars pour ouvrir une deuxième usine de fabrication de bières à Toronto, augmenter sa production et mettre de nouveaux produits sur le marché.

Un texte de Claudine Brulé

Les nouvelles installations de la brasserie Steam Whistle seront à Etobicoke, dans l'ouest de la Ville Reine. Elles permettront non seulement de développer différents types de bières, mais aussi d'embouteiller encore davantage de pilsner, la variété qui fait son succès depuis 2000.

La bière Steam Whistle doit arriver sur le marché québécois en juin. Le président de la brasserie, Andy Burgess, explique que son entreprise explore activement d'autres nouveaux marchés, comme les États-Unis.

Il reste cependant muet quant aux nouvelles bières qui pourraient être produites par Steam Whistle, mais l'entreprise dit travailler à l'élaboration d'une ale et d'une bière sans alcool.

Une annonce à ce sujet est prévue dans les prochaines semaines.

L'agrandissement de la brasserie doit être complété fin 2023.

Le projet de 22,8 millions de dollars reçoit un coup de pouce financier d'un peu plus d'un million de dollars du Fonds pour l'emploi et la prospérité de l'Ontario.

Le ministre du Développement économique, Steven Del Duca, explique que la province appuie le projet qui doit créer une centaine de nouveaux emplois.

Silversmith aussi étend ses activités

Le gouvernement ontarien accorde aussi une aide financière de 400 000 $ à la brasserie artisanale indépendante Silversmith, située dans une église du 19e siècle de la région du Niagara.

Ce montant s'ajoute aux 3,67 M$ que l'entreprise investit pour étendre ses activités et acquérir du nouveau matériel qui lui permettra d'accroître sa capacité de production. Le projet doit être complété à l'automne 2022.