Retour

La compagnie du pont Ambassador dénonce une dérogation pour le pont Gordie-Howe

L'entreprise qui possède le pont Ambassador, entre Windsor et Détroit, se demande pourquoi la construction du pont Gordie-Howe n'est pas assujettie à la politique « Buy American » de l'administration Trump sur l'acier.

Le président de la compagnie qui possède le pont Ambassador, Dan Stamper, soutient qu'une dérogation datant de 2013 indique que l'acier et le fer qui seront utilisés pour bâtir le futur pont international peuvent aussi être produits au Canada et non pas seulement aux États-Unis.

Du côté de l'Autorité du pont Windsor-Détroit (APWD), l'organisme public qui supervise la construction du futur pont Gordie-Howe, on dit que le gouvernement américain avait promis cette dérogation après de « nombreuses consultations publiques ».

APDW estime que la construction du pont coûtera 4,8 milliards de dollars, entièrement payés par les contribuables canadiens.

Les propriétaires du pont Ambassador ont annoncé en septembre 2017 qu'ils construiraient finalement un pont de remplacement après avoir reçu l'autorisation du gouvernement canadien.

L'une des conditions fixées par Ottawa est que l'ancien pont Ambassador soit détruit cinq ans après l'ouverture de la structure de remplacement.

M. Stamper soutient maintenant que les conditions sont en « conflit avec plusieurs politiques de l'administration américaine actuelle » et que le pont Ambassador est sur une liste patrimoniale américaine.

« Nous espérons que le gouvernement américain fera en sorte que les choses soient égales pour les deux ponts à la frontière. [...] Exiger la démolition du pont actuel n'avait pas été proposé ni considéré lors des études environnementales et on croit que le Canada impose des mesures anti-compétitives pour essayer de justifier un pont gouvernemental », a indiqué M. Stamper dans une déclaration écrite.

Le gestionnaire avait pourtant affirmé en octobre 2017 que si sa compagnie devait démolir l'ancien pont pour en construire un nouveau, elle le ferait.

Initialement prévue pour 2020, l'inauguration du pont international Gordie-Howe est maintenant attendue pour 2022.

Plus d'articles