Retour

La compagnie Klondex annonce une réduction immédiate de ses opérations à Bissett

La compagnie minière internationale Klondex, qui possède une mine d'or à Bissett dans l'est du Manitoba réduira immédiatement les opérations et la main-d'œuvre sur le site, selon un communiqué publié mardi.

Klondex Mines Ltd. a annoncé « une réduction immédiate des opérations minières souterraines et de la main-d'œuvre » au complexe minier True North près de Bissett, à environ 165 kilomètres au nord-est de Winnipeg, sur son site Web.

« Nous regrettons les conséquences que ces actions auront sur notre personnel et d'autres parties prenantes, mais nous devons assurer la viabilité à long terme de la société », a déclaré le président de Klondex, Paul Huet, dans son communiqué.

La société a acquis le complexe de 43 000 hectares en janvier 2016. Selon le communiqué, elle a décidé de réduire ses opérations à la mine parce qu'elle n'a pas fait autant d'argent que prévu en 2017.

« À la suite d'un examen approfondi de la performance opérationnelle récente à True North, la société a décidé de limiter l'exploitation minière souterraine aux zones déjà aménagées et, une fois ces zones épuisées, l'exploitation minière souterraine sera suspendue ».

Une fois que les zones développées auront été minées, Klondex a déclaré que la mine serait placée « en état d'entretien », au moins jusqu'à ce que les prix des métaux soient plus élevés.

L'an dernier, la mine devait produire entre 35 000 et 45 000 onces d'or. Au lieu de cela, elle a produit environ 24 000 à 27 000 onces, indique le communiqué.

Klondex a récemment acquis une autre propriété, appelée Ogama-Rockland, à 30 kilomètres de True North.

« True North et les propriétés récemment acquises de Bison Gold Resource continuent d'être des actifs précieux et nous prenons les mesures nécessaires pour assurer les bases de leur succès à long terme dans le portefeuille de Klondex », a déclaré M. Huet dans son communiqué.

Radio-Canada a demandé des renseignements sur le nombre de pertes d'emplois et a demandé à quel moment les employés recevront des avis, mais n'a pas obtenu de réponse mardi soir.

Plus d'articles