Retour

La Corée du Sud reprend les importations de blé canadien

La Corée du Sud a repris les importations de blé canadien, selon la Commission du blé de l'Alberta (AWC). Le pays avait suspendu les livraisons en raison de préoccupations entourant des plants génétiquement modifiés en Alberta.

La Corée du Sud avait emboîté le pas au Japon la semaine dernière après que l’Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) ait annoncé avoir découvert quatre plants de blé génétiquement modifié dans le sud de l’Alberta.

Le blé génétiquement modifié ne peut être cultivé à des fins commerciales au Canada.

La commission affirme que des tests rigoureux ont prouvé qu'il n'y a aucune preuve que du blé génétiquement modifié a été commercialisé.

La AWC a bon espoir que le Japon reprendra aussi ses importations de blé.

Selon le gouvernement fédéral, c’est une procédure normale en Corée du Sud et au Japon de fermer temporairement les marchés dans de telles situations.

Le Japon importe environ 1,5 million de tonnes de blé canadien par an. La Corée du Sud en importe, quant à elle, environ 235 000 tonnes.

En 2013, plusieurs pays asiatiques ont temporairement interdit les importations de blé américain après la découverte inattendue de blé génétiquement modifié dans une ferme de l'Oregon.

Plus d'articles