Retour

La Côte-Nord mise également sur le tourisme gourmand

La Côte-Nord profite de sa présence au festival Montréal en lumière pour souligner ses attraits en tourisme gourmand.

Un texte de Louis Garneau

Environ 1200 personnes ont visité le kiosque de Tourisme Côte-Nord vendredi, dans le cadre du festival Montréal en lumière qui se poursuit jusqu'à dimanche.

La Côte-Nord mise sur la renommée de trois tables régionales, dont La Cache d'Amélie, à Baie-Comeau, pour profiter de l'important achalandage qu'attire le festival.

Samedi soir, le chef Glenn Forbes reçoit une centaine de convives au restaurant grec Ikanos, qui est réputé pour cuisiner les arrivages marins. Un défi à la mesure de celui que les primeurs inspirent.

« L'important, c'est les produits en premier, bien entendu, que ce soit les pétoncles, le flétan, le crabe qui s'en vient bientôt, les petits fruits en saison, les chicoutais, les camerises, même les champignons sauvages. »

Tourisme Côte-Nord reconnaît que la gastronomie constitue un attrait supplémentaire pour la région.

Selon son directeur, elle complète bien les informations mises en valeur dans le kiosque d'allure originale.

« Quand on va en quelque part, on aime ça goûter. Puis on aime ça bien manger. Puis on aime ça aller dans un bon restaurant, puisqu'il y a une belle ambiance », affirme Mario Leblanc.

La Nuit blanche pourrait attirer 300 000 visiteurs jusqu'à dimanche. Durant la nuit, le kiosque de Tourisme Côte-Nord diffusera un spectacle enregistré au Festival des hivernants de Sept-Îles.

Vendredi, blogueurs et journalistes de la métropole ont également visité le kiosque nord-côtier.