Au cours de la dernière année, la dette d'Hydro-Manitoba a grimpé de 1,9 milliard de dollars en raison de dépenses relatives à d'importants projets dans le nord de la province.

Dans son rapport pour l’exercice financier se terminant le 31 mars 2017, la société d’État a évalué la valeur de sa dette à long terme à 16,1 milliards de dollars, comparativement à 14,2 milliards de dollars à la même période l’an passé.

La construction de la centrale hydroélectrique Kayask sur la rivière Nelson en même temps que l’installation de la ligne de transmission Bipole III explique en grande partie l’accroissement du fardeau de la dette, selon le rapport publié vendredi.

Le rapport n’est cependant pas totalement pessimiste. La société d’État affiche un revenu net de 59 millions de dollars pour l’exercice 2016-2017, soit une hausse de 20 millions de dollars comparativement à l’année précédente.

Plus d'articles

Commentaires