Retour

La Distillerie du St. Laurent lance sa production de whisky et de rhum

Cet automne, l'équipe de la Distillerie du St. Laurent réalise enfin son rêve : produire du whisky. La jeune entreprise rimouskoise vient de remplir ses premiers barils. Le whisky sera vieilli en fut de chêne pendant trois ans.

Un texte de Xavier Lacroix

Après le succès qu’a connu le gin St. Laurent dans les SAQ de la province (plus de 100 000 bouteilles vendues), la Distillerie du St. Laurent était prête à se lancer dans la production d’un whisky de maïs léger qui s’apparentera à un bourbon américain.

« Phase 2 »

Pour entrer dans ce qu’elle appelle sa « Phase 2 », la Distillerie du St. Laurent a dû investir 830 000 $ pour réaliser des travaux d’agrandissement. L’entreprise a également fait l’acquisition de deux nouveaux alambics, de trois fermenteurs, d’une cuve d’empattage et d’une nouvelle ligne d’embouteillage qui lui permettra de tripler sa capacité de production de gin.

Le rhum St. Laurent

Dans un an, les amateurs de spiritueux pourront aussi découvrir le rhum St. Laurent, un produit inspiré de ce qui se fait sur côte est américaine. Pour fabriquer ces deux nouveautés, l’entreprise de Rimouski s’est donné comme objectif de se procurer les grains dans la région.

Produits artisanaux en demande

Joël Pelletier, copropriétaire de l'entreprise, affirme qu'il y a une demande grandissante pour les produits québécois dans les SAQ. Une demande qui encourage les distillateurs de la province à diversifier leurs produits.

Les consommateurs devraient pouvoir goûter le Moonshine St. Laurent en février prochain.

Plus d'articles

Commentaires