L'entreprise régionale Mode Choc, qui possède déjà neuf boutiques au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick et à Québec, ouvrira une dixième succursale sur la rive nord de Montréal au printemps 2018.

« Sainte-Thérèse compte beaucoup de jeunes familles. L’âge moyen est de 45 ans. C'est exactement dans la clientèle qu'on souhaite atteindre », indique Jessika Roussy, copropriétaire de la chaîne.

Mode Choc fait partie de l'univers du commerce de détails depuis plus de 30 ans.

La région de Montréal était dans la mire de l'entreprise depuis longtemps. L'implantation d'une plateforme de vente en ligne l'a poussée à aller de l'avant.

D'après la copropriétaire, Jessika Roussy, Mode Choc a pourtant investi très peu en publicité et en marketing pour cibler spécifiquement les habitants du centre urbain de Montréal.

L'avenir du commerce de détail

D'autres petites et moyennes entreprises de la région, comme Rose Bonbon, La Voie Maltée et Chlorophylle ont elles aussi voulu conquérir de nouveaux marchés.

La chute de Sears Canada soulève des questions sur l'avenir du commerce de détail Même si le Conseil québécois du commerce de détail avoue que la vente en ligne est en forte croissance, les centres commerciaux et les boutiques ont encore leur place.

Les statistiques démontrent que le commerce de détail connait une hausse de 5,8 % des ventes depuis le début de 2017. Les boutiques Mode Choc espèrent poursuivre sur cette lancée.

Mode Choc emploie plus de 500 personnes à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick.

D'après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles

Commentaires