Retour

La farine : un nouveau produit local au Témiscamingue

Une farine 100 % témiscamienne fait son entrée dans le marché des produits régionaux.

Un texte de Tanya Neveu

L'entreprise La Fourmilière de Duhamel-Ouest produit sa farine de blé à partir de récoltes locales.

C'est dans son petit garage annexé à la maison qu'Émilise Lessard-Therrien a installé son nouveau moulin artisanal pour moudre le grain en farine, une farine de blé pour le moment.

La transformation d'autres grains biologiques, comme le sarrasin, figure parmi les objectifs de l'entreprise.

Le blé transformé par La Fourmilière provient d'ailleurs d'un producteur de Duhamel-Ouest.

Par exemple, 100 kilos de blé donnent environ 65 kilos de farine. Un produit en demande, selon la copropriétaire.

« On a fait un petit sondage sur Internet au mois de décembre à savoir ce qu'il manquait dans l'offre alimentaire en région. On savait quelle réponse on voulait avoir, mais elle est sortie d'elle-même », raconte-t-elle.

Petit moulin va loin

Après trois semaines de production, l'entreprise a produit plus de 100 kilos de farine.

« On avait envie que les bottines suivent les babines… un moment donné, à force de parler de projets, il faut passer à l'action et c'est ce qu'on a fait », déclare Émilise Lessard-Therrien.

La farine doit être conservée au réfrigérateur, puisqu'elle ne contient aucun agent de conservation.

Elle est vendue dans les marchés publics de Ville-Marie et de Rouyn-Noranda.

La culture commerciale : un joyau pour la région

On retrouve plus de 190 producteurs de cultures commerciales en Abitibi-Témiscamingue.

Le président du syndicat des producteurs de grains, Luc Mayer, explique que la plupart des grains et des céréales sont exportés à l'extérieur de la région.

« On produit beaucoup d'avoine pour le gruau, on fait du canola pour de l'huile végétale et aussi de l'orge brassicole. Il s'en fait environ 4000 tonnes en région », indique-t-il.

Plus d'articles