Retour

La FQM réclame davantage d'argent pour Internet en région

Le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), Jacques Demers, veut que le dossier d'Internet haute vitesse soit une priorité dans le prochain budget libéral.

Il juge que le financement d’un peu plus de 105 millions de dollars pour permettre le déploiement d’Internet haute vitesse par le gouvernement du Québec n’est pas suffisant.

La FQM demande à Québec d'augmenter l'enveloppe budgétaire de 30 millions de dollars par année jusqu’en 2022.

Ainsi, cet argent assurerait l’implantation du service de façon adéquate dans les régions de la province estime-t-il, et assurerait le maintien de la qualité des services. « Regardons vraiment pour donner un service aux citoyens le mieux qu’on peut et de ce côté-là je pense que le gouvernement du Québec à un rôle à jouer pour être capable de superviser l’ensemble de ce qui est en train de se faire. »

Aussi, le président de la FQM demande de modifier les critères d’admissibilité du prochain appel d’offres pour favoriser l’implication des Organismes sans but lucratif (OBNL) ou des coopératives gérées par la communauté.

Pour la Fédération, les initiatives qui proviennent du milieu « offrent un accès Internet à meilleur marché et permettent à la communauté locale de conserver un contrôle à long terme du service, de même que de créer une source de revenus supplémentaires pour le milieu. »

Selon Québec, encore 340 000 foyers n’ont pas accès à un service Internet adéquat.

21 recommandations

Ces demandes font partie des 21 recommandations au ministre des Finances, M. Carlos Leitão, à l’occasion des consultations prébudgétaires.

Le document de la FQM aborde aussi les hausses de coûts de la Sûreté du Québec et l'utilisation du bois, comme matière première, au Québec.

La FQM prévoit faire une tournée des régions du Québec au printemps prochain.

D'après les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau

Plus d'articles