Retour

La grande séduction à Lac La Biche pour attirer Amazon?

Attention Vancouver, Toronto, Calgary et Edmonton : le petit hameau de Lac La Biche, en Alberta, pourrait aussi s'ajouter à la liste des villes mondiales qui veulent accueillir le nouveau siège social d'Amazon.

Dans une lettre ouverte publiée dans le journal Lac La Biche Post, l’éditeur Ron McKinley tente de convaincre l’entreprise de s’installer dans la communauté, situé à plus de 200 km au nord-est d’Edmonton.

Ron McKinley admet toutefois que l’intention de la lettre était surtout de divertir le public. « C’est un peu comme une lettre écrite par un enfant pour le père Noël », ajoute-t-il.

Amazon a lancé un appel d’offres au début du mois de septembre pour trouver une ville pour son nouveau siège social. L'entreprise espère embaucher 50 000 employés au cours des prochaines 15 années au nouvel emplacement.

Le géant du commerce en ligne a aussi nommé quelques critères nécessaires, dont une population d’au moins 1 million de personnes. Un chiffre un peu plus élevé au vu de la population du hameau, qui n’est que de 2300 âmes.

Malgré le fait que la lettre débutait comme une blague, l’éditeur avoue avoir une petite lueur d’espoir. « Il y a toujours ces pensées qui trottent dans la tête », dit-il. « Peut-être que ça peut fonctionner. »

Rob McKinley a aussi souligné le coût de la vie raisonnable et une qualité de vie « exceptionnelle ». Il ajoute que la communauté a tout ce qui est nécessaire pour les besoins de distribution, dont un aéroport, des autoroutes, et un dépôt ferroviaire.

La seule chose qui manque peut-être? Un restaurant Tim Hortons, bien que l'éditeur plaisante en disant qu’un nouveau siège social aiderait la communauté à acquérir finalement le restaurant tant attendu.

Blague à part, Rob McKinley souhaite que l’attention suscitée puisse aider à promouvoir la communauté. « C’est une bonne occasion de démontrer notre potentiel pour du développement économique », ajoute-t-il.

Plus d'articles

Commentaires