Retour

La grève prend fin à l'usine Delastek de Shawinigan

La grève déclenchée il y a près de trois ans à l'usine Delastek de Shawinigan a maintenant pris fin. Après 1073 jours de conflit de travail, les syndiqués ont voté à 88 % en faveur du protocole de retour au travail. Ils reprendront le travail lundi.

25 employés vont reprendre le travail chez Delastek graduellement au cours des prochaines semaines. La quinzaine d'autres travailleurs rentreront par la suite selon les besoins de la production.

Delastek comptait une cinquantaine de travailleurs syndiqués lors du déclenchement de la grève; de ce nombre, 39 employés reprendront le travail.

Le syndicat Unifor et les dirigeants de la section locale 1209 ont présenté ce protocole de retour au travail à leurs membres vendredi matin, dans les bureaux de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) à Trois-Rivières.

Le directeur québécois d'Unifor, Renaud Gagné, a rapporté que les syndiqués étaient très heureux du dénouement et d'enfin pouvoir passer à autre chose.

Un arbitre interviendra dans le dossier

La question des conditions de travail des employés de Delastek n'est toutefois pas encore réglée. Un arbitre sera appelé à se prononcer dans le dossier.

Le directeur d'Unifor croit que la tournure des événements pourrait être bénéfique pour les syndiqués. « Le conflit de travail a été long, mais en regardant les arbitrages dans des situations comparables, je pense que les gens vont faire des gains substantiels », a dit Renaud Gagné au micro de Facteur matinal.

Dans les derniers jours, un tribunal a annulé 20 congédiements auxquels Delastek avait procédé. Il a aussi condamné l’emploi répété de briseurs de grève par l’entreprise.

Renaud Gagné croit que ces décisions de la cour ont fait la différence pour accélérer un retour au travail.

La grève à l’usine Delastek a été déclenchée le 1er avril 2015. Le vote de vendredi a marqué la fin du plus long conflit de travail en cours au Québec.