Retour

La grisaille et la pluie font fuir les Québécois vers le Sud

CAA-Québec confirme que la grisaille et la pluie depuis le début de l'été font fuir les Québécois vers le Sud.

Pour les mois de juin et juillet, les ventes de forfaits vers le Sud ont progressé de 5 % par rapport à la même période l'année dernière. Depuis le début de l'année, ces forfaits affichent une croissance de 5 %.

CAA-Québec constate une augmentation marquée de ses ventes dans plusieurs centres Voyages. Par exemple, elles ont bondi de 22 % à Sherbrooke, de 34 % à Trois-Rivières et de 48 % à Lévis depuis le début de l'année.

Pour Annie Gauthier, porte-parole de CAA-Québec, cette tendance est observée depuis plusieurs années surtout que les prix de l’été sont désormais plus ou moins « similaires au prix de l’année en général ». Mme Gauthier cite l’exemple de l’année dernière, où certaines compagnies aériennes ont augmenté le nombre de sièges à bord de leurs appareils pour des destinations comme Cuba, le Mexique, la République dominicaine et la Jamaïque.

CAA-Québec précise que, pour la saison froide, les Fêtes ou la relâche, les voyageurs ont tendance à planifier davantage. Ce n’est pas le cas pour les destinations du Sud en été. La décision est souvent plus impulsive, et intimement liée à la météo, selon les experts des centres Voyages.

Plus d'articles

Commentaires