Retour

La hausse du taux directeur aurait peu de conséquences à court terme à Ottawa et à Gatineau

La décision de la Banque du Canada de relever, mercredi, son taux directeur de 0,5 % à 0,75 % ne devrait pas avoir de conséquences fâcheuses à court terme dans la région d'Ottawa et de Gatineau, si l'on en croit une courtière en immobilier.

La hausse du taux directeur, qui influe sur les taux d'intérêt, pourrait inciter des gens à acheter une propriété plus rapidement, particulièrement chez les nouveaux acheteurs, qui ont des hypothèques plus élevées. « Ils [ces futurs acheteurs] sont qualifiés à un certain taux qui vient de monter aujourd'hui », explique Sylvie Bégin, courtière en immobilier pour le groupe Re-Max Hallmark à Ottawa.

Elle ignore toutefois les effets à plus long terme de cette hausse du taux directeur.

Mme Bégin redoute cependant un ralentissement du marché du condo dans la capitale, qui est loin de connaître la surchauffe des marchés de Vancouver et de Toronto. « À Ottawa, les prix des condos ont baissé depuis 2012 de 10 à 15 %, et ne sont pas encore remontés. On n'a pas besoin de ralentir le marché », précise-t-elle.

Pas de raisons de paniquer pour les propriétaires

Patrick Bélisle, représentant hypothécaire chez Desjardins, a reçu plusieurs appels de clients inquiets dans les derniers jours. Il rappelle que la hausse du taux directeur et des taux d'intérêt n'auront aucun effet pour les propriétaires qui ont une hypothèque à taux fixe.

M. Bélisle indique qu'une majorité de Québécois choisissent un taux hypothécaire fixe.

Avec les informations de Justine Boutet

Plus d'articles

Commentaires