Retour

La liquidation de Sears Canada entérinée par un juge ontarien

La Cour supérieure de l'Ontario a autorisé vendredi la liquidation des 130 magasins restants de Sears Canada.

L'entreprise devrait commencer à liquider ses magasins à partir du 19 octobre prochain. Le processus pourrait durer de 10 à 14 semaines.

Le juge Glenn Hainey a approuvé la liquidation après avoir entendu que, malgré des semaines de discussions, aucun acheteur n'avait été trouvé pour reprendre les activités du détaillant en difficulté.

Un groupe d'acheteurs dirigé par le président exécutif de Sears Canada, Brandon Stranzl, avait entrepris des discussions avec le détaillant pour le racheter et continuer à l'exploiter. Mais un avocat du détaillant a déclaré à la cour vendredi que même s'il avait été optimiste, aucune proposition réalisable n'avait vu le jour.

Sears Canada s'était placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers le 22 juin dernier.

Déjà, 58 magasins ont été fermés et plus de 3000 personnes ont perdu leur emploi, sans être indemnisés.

En tout, près de 12 000 personnes perdront leur emploi à travers le pays, dans le cadre du processus de liquidation.

Pas une surprise

« Je savais que ça allait arriver », a dit Zobeida Maharaj, une ex-employée de Sears. Elle a travaillé pour la compagnie pendant 28 ans avant d'être licenciée en juin.

« Ce n'est pas une surprise pour beaucoup d'employés de Sears », a-t-elle ajouté.

« Je ne pense pas que ce soit une surprise totale, dit Joanne McNeish, professeur de marketing à l'Université Ryerson à Toronto. On continuait tous à s'attendre à ce que l'équipe de direction prenne les choses en main et fasse quelques ajustements étant donné les atouts formidables dont cette compagnie disposait. »

Alors que d'autres détaillants réinvestissaient dans leurs magasins et amélioraient leur offre en ligne, Sears Canada vendait ses actifs afin de payer ses créanciers. La chaine a aussi changé de PDG une demi-douzaine de fois depuis la crise économique de 2009.

S'adressant aux journalistes à la sortie du tribunal, l'avocat qui représente les retraités de Sears Canada a par ailleurs affirmé que pour le moment, les pensions continuent d'être versées.

Plus d'articles

Commentaires