Deux ans après avoir perdu leur station-service, les résidents auront à nouveau accès à un poste d'essence.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu d'après une entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure

La semaine dernière, le ministre responsable de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Pierre Moreau, a confirmé l'octroi d'une somme de 125 000 dollars pour l'implantation d'une nouvelle station-service autonome à La Martre.

Cette aide est le résultat de deux ans de travail avec Québec, selon le maire de la municipalité, Yves Sohier.

« C'est un système de poste d'essence avec cartes de crédit et des cartes de guichet en tout temps, 24 heures sur 24, 365 jours par année », précise le maire.

Il indique que la station-service devrait voir le jour dans les prochains mois.

« Les bornes sont commandées par les pétroles Sasseville de Sainte-Anne-des-Monts. C'est un projet de 220 000 dollars ».

Le dossier de l’eau potable avance

Par ailleurs, la Municipalité a fait venir un spécialiste en hydrogéologie pour identifier les sources d'eau pour acheminer de l’eau potable à La Martre, selon le M. Sohier.

Des forages ont été effectués pour mesurer le potentiel de trois puits et les résultats sont positifs, ajoute-t-il.

« Les tests sont faits et l’eau est potable. J’aurais bien aimé que les travaux débutent cette année, mais c’est plus probable de viser le printemps prochain », conclut le maire.

Les travaux pourraient s'échelonner sur deux ans.