Retour

La neige abondante profite à l’industrie de la motoneige

Le temps froid et les précipitations de neige abondantes font le bonheur des motoneigistes et de l'industrie touristique au Bas-Saint-Laurent.

S'il est encore trop tôt pour faire un bilan de la saison, Denis Langevin, le secrétaire de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et administrateur pour le Bas-Saint-Laurent, remarque que les touristes sont nombreux sur les sentiers.

De façon exceptionnelle, déjà au mois de janvier, on voyait des gens du Nouveau-Brunswick, de Nouvelle-Écosse... Le tourisme a été très tôt cette année.

Denis Langevin, secrétaire de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et administrateur pour le Bas-Saint-Laurent

Les restaurants, les stations d'essence et les hôtels de la région bénéficient grandement de cette clientèle.

On a une très bonne saison jusqu’à présent avec un mois de janvier qui était très très intéressant, sensiblement la même chose que l’année dernière.

Julie Fortin, directrice vente et marketing pour l'Hôtel Rimouski.

Au Bas-Saint-Laurent, la motoneige entraîne des retombées économiques de 43 millions de dollars. En Gaspésie, les retombées sont évaluées à 38 millions de dollars par année.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Plus d'articles