Retour

La Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que Terre-Neuve-et-Labrador exemptée des taxes frontalières imposées par les États-Unis

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross a fait savoir lundi qu'il était approprié d'exempter la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que Terre-Neuve-et-Labrador des taxes frontalières, comme demandé par l'industrie américaine ainsi que les autorités canadiennes.

Ces trois provinces, la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que Terre-Neuve-et-Labrador, ne représentent que deux pour cent des importations américaines de bois de sciage.

Le Nouveau-Brunswick ne sera pas exclu, comme c'était le cas lors de la première vague de droits compensateurs imposés en avril.

Les producteurs devront payer des droits préliminaires jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise plus tard cet été.

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Commentaires