Retour

La Première Nation du Madawaska veut se lancer dans la production de cannabis

La Première Nation malécite du Madawaska a l'intention de devenir un producteur autorisé de cannabis.

La Première nation s'est associée à BeeHighVE, un producteur de cannabis de Terre-Neuve-et-Labrador.

La chef Patricia Bernard affirme que sa communauté a l'intention de produire du cannabis et de fabriquer des produits alimentaires à base de cannabis.

BeeHighVE veut confectionner des produits de miel infusés de cannabidiol, un composé de la marijuana qui n’a pas d’effet euphorisant. Ils seront mis en marché dès qu'Ottawa légalisera les produits alimentaires à base de cannabis. Le gouvernement fédéral a promis de statuer sur les produits dérivés du cannabis dans les 12 mois suivant sa légalisation.

Le cannabidiol a récemment été approuvé par la Food and Drug Administration américaine comme ingrédient médicamenteux. Il a des propriétés antidouleur entre autres.

Une usine de 1858 mètres carrés serait d'abord exploitée à Corner Brook, à Terre-Neuve.

Une usine dans la réserve de Madawaska

Selon la chef Bernard, une usine encore plus grande ouvrirait ensuite ses portes au Madawaska.

Dès que nous avons investi dans l’entreprise (BeeHighVE), [elle] nous a donné l’autorisation de l’étendre à notre réserve au Nouveau-Brunswick, affirme la chef Bernard.

Le conseil de bande, dit-elle, a déjà entamé des négociations avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick pour pouvoir approvisionner les pharmacies lorsque les produits dérivés du cannabis seront légaux.

La Première Nation malécite du Madawaska exploite déjà un casino, une station-service, un centre commercial et un concessionnaire automobile.

Avec les renseignementrs de Julia Wright, CBC