Retour

La récession est là pour durer en Alberta, selon le Conference Board du Canada

Le Conference Board du Canada prévoit que la récession se poursuivra tant à Edmonton qu'à Calgary pour l'année 2016.

Le dernier rapport de l'organisme de recherche appliquée prédit que l'économie de Calgary se contractera de 1,2 % et celle Edmonton de 1,3 %.

Le codirecteur du Centre d'études municipales de l'organisation, Alan Arcand a écrit : « le grave déclin du prix du pétrole continue de peser lourdement sur l'économie des deux villes et le faible rendement de l'économie énergétique influence les autres secteurs d'activités. »

Le PIB de Calgary s'est contracté de 2,4 % en 2015 et celui d'Edmonton de 1,8 %.

La métropole albertaine doit s'attendre à déclin de 2,1 % pour l'emploi en 2016, ce qui pourrait donner un taux de chômage de 7,5 %, un pourcentage bien au-dessus de la moyenne nationale et une première depuis 1987.

Le taux de chômage à Edmonton continuera lui aussi d'augmenter pour atteindre les 7 %, du jamais vu en 20 ans.

Le secteur manufacturier de Calgary sera à la baisse de 7,9 % et l'industrie de la construction reculera de 6,7 %, toujours selon les analyses du Conference Board du Canada.

Les pertes d'emplois dans l'industrie pétrolière ont créé une surabondance de l'offre de superficie de bureaux sur le marché, il est déconseillé d'investir dans de nouveaux projets dans ce secteur, a écrit le Conference Board du Canada.

 

Plus d'articles

Commentaires