Retour

La Régie du logement revient sur sa décision de ne pas publier ses estimations moyennes des augmentations

La Régie du logement revient sur sa décision de ne pas publier ses estimations moyennes des augmentations de loyer. Ils étaient nombreux à dénoncer la décision de la Régie de faire disparaître ces données. Devant le tollé, l'organisme gouvernemental a décidé de les publier à nouveau, mais sous une autre forme.

Auparavant, les estimations étaient publiées dans un unique tableau.

Maintenant, les gens disposent d’un exemple de calcul d’augmentation de loyer qui contient des estimations moyennes. La nouvelle grille tient compte des autres données essentielles pour calculer l’augmentation d’un logement, comme l’augmentation des taxes municipales.

Le porte-parole de la Régie du logement, André Miron, explique que la décision de retirer les estimations a été prise parce qu’elles étaient mal comprises et mal utilisées. « Alors on offre un outil plus détaillé, plus explicite, en espérant que cette fois-ci ça va les aider de façon plus concrète. »

On a bien vu que les gens semblaient habitués avec l’estimation moyenne et semblaient dépourvu d’outils.

André Miron, porte-parole de la Régie du logement

Le Protecteur du citoyen a transmis une lettre à la Régie dans laquelle il demande de transmettre à nouveau les estimations.

Le coordonnateur du Comité logement Rimouski-Neigette, Guy Labonté, a dénoncé cette décision en précisant qu’elle favorisait les propriétaires.