Retour

La remise sur pied d’une liaison ferroviaire dans le Nord : un processus frustrant

La coalition pour le train de passagers Algoma poursuit sa campagne de financement pour rétablir la liaison entre Sault-Sainte-Marie et Hearst dans le Nord-Est de l'Ontario.

Un événement populaire a réuni environ 400 personnes jeudi à Sault-Sainte-Marie.

Le groupe continue à faire circuler sa pétition.

Il veut la déposer au parlement canadien prochainement.

La porte-parole de la coalition, Linda Savory Gordon indique que le gouvernement fédéral subventionne d’autres tronçons ferroviaires non rentables.

Elle se demande pourquoi celui du Nord de l’Ontario ferait exception.

« Le problème c’est que si le gouvernement donne de l’argent il faut que l’on ait une contribution privée donc on a voulu recueillir des fonds. Il y a tellement de réunions et de demandes à remplir. »

Madame Savory Gordon croit possible de faire rouler le train de passagers Algoma avec la somme de deux millions de dollars par année soit 200 000 $ de moins qu’avant la fin du service le 15 juillet 2015.

Plus d'articles

Commentaires