Retour

La reprise des travaux de Groupe Océan au chantier naval de Bas-Caraquet sera graduelle

Lundi prochain marquera le grand retour de Groupe Océan au Centre naval du Nouveau-Brunswick. L'entreprise québécoise va s'y réinstaller petit à petit, après avoir fait une pause depuis décembre 2015 pour permettre au chantier de régler ses difficultés financières.

« Vu l'arrêt prolongé des activités au chantier, Océan Nouveau-Brunswick entend recommencer ses activités de manière progressive, explique le porte-parole de Groupe Océan, Philippe Filion. Au départ, on devrait avoir une dizaine de travailleurs sur le site pour ensuite reprendre avec la trentaine de travailleurs qu'on avait en décembre 2015. Nous sommes en période d'embauche. »

Groupe Océan avait offert un travail à ses 28 employés de Bas-Caraquet dans d'autres chantiers de l'entreprise, au Québec ou ailleurs. Au moins une douzaine d'entre eux avaient accepté d'aller travailler ailleurs au sein de l'entreprise. Ils pourront revenir à Bas-Caraquet, assure Groupe Océan.

Groupe Océan a entrepris de construire une immense cale sèche flottante.

Construction navale atlantique: à fond de train

Entre-temps, l'activité à Bas-Caraquet n'a jamais complètement cessé puisque l'autre locataire du chantier, Construction navale atlantique continue de construire des bateaux de pêche. La cadence des travaux a même augmenté.

« On a fait l'ajout d'un abri temporaire à l'arrière de notre édifice pour nous permettre de construire encore plus de bateaux en composite, relate Jean-Pierre Robichaud, directeur de projet. Nous sommes passés de six ou sept employés à 28, avec deux quarts de travail. Donc la construction roule à fond de train. »

Construction navale atlantique doit construire cinq bateaux de pêche au crabe. « Trois bateaux sont en construction en ce moment, dont un qui est presque prêt pour la mise à l'eau. Notre carnet de commandes pour 2017 est pas mal rempli. »

Le prochain bateau qui sera complété dans quelques semaines est destiné à un client de la région de Rivière-du-Loup, au Québec. Jean-Pierre Robichaud souligne qu'il s'agira à ce moment-là de la première mise à l'eau d'un bateau neuf pour la pêche au crabe construit dans la Péninsule acadienne depuis 35 ans.

Tout comme Groupe Océan, Construction navale atlantique cherche à embaucher d'autres travailleurs.

Jean-Pierre Robichaud se dit par ailleurs heureux du retour au chantier des travailleurs de Groupe Océan. « Ça va faire du bien de voir d'autres voitures dans le stationnement avec le retour de notre voisin. Deux grosses machines seront alors en production. Ce sont de très bonnes nouvelles. »