Retour

La santé financière du Grand Sudbury s’améliore selon S & P

L'agence américaine Standard and Poor's a attribué à la ville du Grand Sudbury la cote de crédit AA. Cette évaluation a un impact sur les taux d'intérêts que paie la Ville lorsqu'elle emprunte auprès d'une institution financière.

Dans un communiqué le maire Brian Bigger s’est dit très heureux que la Ville du Grand Sudbury reçoive une cote de crédit AA, une première pour sa collectivité.

Selon le maire Bigger, la Ville du Grand Sudbury continue d’investir dans la qualité de vie de ses citoyens et s’efforce de réduire l’écart en matière d’infrastructure.

La cote de crédit nous permettra d’avoir accès à certains des taux d’intérêt les plus avantageux, dit-il. Nous pourrons financer des projets d’infrastructures visant à développer notre communauté et à créer des emplois.

Dans son rapport, S & P écrit que la cote reflète en partie son opinion que le fardeau de la dette municipale demeure très gérable et que ses niveaux de liquidité sont très robustes, malgré un plan d’immobilisation à croissance rapide qui nécessitera une émission importante de titre.

L’institution s’attend aussi que dans les deux prochaines années, la Ville maintienne de modestes déficits après-capitaux et un faible niveau d’endettement soutenu par les taxes des contribuables.

Dans ses projections, S & P envisage que l’économie continuera de progresser graduellement et que la saine gestion se poursuivra au sein de l’appareil municipal.

Perspective économique

Dans son rapport, la firme S & P prend en considération le secteur minier et la volatilité des prix du nickel.

Malgré le fait que la Ville y soit exposé, dit le rapport, le développement dans d’autres secteurs apportera de la diversité et de la stabilité à l’économie sudburoise à court terme.