Retour

La Saskatchewan dévoile les 51 distributeurs autorisés à vendre du cannabis

Le gouvernement de la Saskatchewan a dévoilé, vendredi, la liste des 51 distributeurs qui seront autorisés à vendre du cannabis dans la province. Plus des deux tiers des candidats retenus viennent de la Saskatchewan ou exercent des activités dans la province.

« Le processus public de demande de propositions a suscité beaucoup d'intérêt, et a donné lieu à l'arrivée de nombreuses nouvelles entreprises qui investiront dans notre province », a déclaré Gene Makowsky, le ministre responsable de la Régie des alcools et des jeux de hasard (SLGA) de la province.

En janvier dernier, les autorités avaient annoncé que la vente du cannabis en Saskatchewan serait réglementée par la SLGA.

Un processus en deux phases

Les candidats retenus ont été sélectionnés après un processus de demande de propositions en deux phases, qui a commencé en mars dernier.

La première phase comportait un examen préalable des qualifications, axé sur les systèmes financiers, et les systèmes de suivi des ventes et des stocks.

Tous ceux qui se sont qualifiés sont ensuite entrés dans la deuxième phase du processus, qui consistait en un tirage au sort pour sélectionner les 51 exploitants du permis dans la province.

Le cabinet comptable KPMG a supervisé et surveillé l'ensemble du processus.

Un délai de 45 jours

Les candidats retenus ont 45 jours pour commencer le processus d'obtention de permis.

Pour ce faire, les titulaires de permis de vente au détail de cannabis doivent être capables de commencer leurs activités dans les 12 mois suivant la légalisation du cannabis au Canada.

Les permis ne prendront effet qu'après l'annonce officielle des autorités fédérales.

Les magasins de détail de cannabis doivent être des exploitants autonomes, ne vendant que du cannabis et des accessoires liés à la consommation de cannabis, selon la définition établie par la SLGA.

De plus, les ventes d'alcool ne seront pas autorisées dans les magasins de cannabis.

Les points de vente sont soumis aux règlements municipaux de zonage.

Plus d'articles