Retour

La Scierie Petit-Saguenay espère des nouvelles de Québec bientôt

La mairesse de Petit-Saguenay, Ginette Côté, espère que la scierie de son village obtiendra rapidement une réponse de Québec à sa demande d'obtenir davantage de bois.

Les responsables des installations souhaitent avoir une garantie d'approvisionnement de 30 000 mètres cubes de trembles dans le parterre de coupe qui appartenait auparavant à l'usine Louisana Pacific de Chambord.La mairesse croit que le dossier suit son cours malgré la sortie du président du Syndicat régional des producteurs de bois qui souhaite plutôt garder cet approvisionnement pour relancer l'usine de Chambord, appartenant maintenant à Norbord.

Des installations complémentaires, selon la mairesse

Mme Côté rappelle que la Scierie Petit-Saguenay représente une vingtaine d'emplois dans une population totale de 325 personnes. Elle ne croit pas que sa demande d'approvisionnement va nuire à la relance de l’usine de Chambord.« La Scierie Petit-Saguenay s’approvisionne de bois de sciage de qualité pour faire des planches, pour construire des palettes, explique-t-elle, tandis que Chambord, c’est surtout le bois de pâte. »Ginette Côté maintient qu’il s’agit de deux vocations bien différentes et que les besoins sont complémentaires.

Plus d'articles

Commentaires