Retour

La Société des traversiers ne nuit pas à l’entreprise privée, selon son PDG

La Société des traversiers du Québec (STQ) ne croit pas que les promotions qu'elle offre pour la Traverse Matane-Côte-Nord nuisent à l'entreprise privée.

Depuis le 10 juillet, la STQ offre un rabais pour les passagers qui effectuent l'aller-retour sur le F.-A.-Gauthier avec leur véhicule, la même journée ou le lendemain.

Le propriétaire et fondateur de la Traverse Rimouski-Forestville, Hilaire Journeault, estime que cette promotion lui fait une concurrence déloyale. Il affirme avoir de la difficulté à joindre les deux bouts.

Le président-directeur général par intérim de la STQ, François Bertrand, en a discuté avec M. Journeault. Selon lui, il ne s’agit pas de concurrence déloyale puisque l’offre de service est différente.

François Bertrand explique que ces promotions font partie d'une stratégie de marketing mise en place par la STQ sur tout son réseau pour accroître l'achalandage pendant la période des vacances.

Par ailleurs, M. Bertrand refuse de commenter la décision du gouvernement de récupérer le contrat de la STQ pour la construction de deux traversiers reliant Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine. Il indique toutefois que le travail des gestionnaires de la STQ a été exemplaire. Les navires sont en construction au chantier maritime Davie.

M. Bertrand précise également que la rampe du F.-A.-Gauthier qui n’ouvre plus devrait être réparée d'ici cinq à six semaines comme prévu.

Plus d'articles

Commentaires