Retour

La Table des groupes populaires exige de meilleurs salaires dans les organismes communautaires

La Table des groupes populaires demande au gouvernement du Québec de donner les moyens aux organismes communautaires pour améliorer les conditions de travail des employés.

Selon le représentant de la Table des groupes populaires de Baie-Comeau, Michel Savard, les employés des organismes communautaires de la Côte-Nord ont un salaire qui se situe souvent en dessous du seuil de la pauvreté et ils n'ont pas de régime de retraite.

« Si on fait un calcul rapide à 12 piastres de l'heure, mettons que tu as la chance et la possibilité de pouvoir travailler 32 heures par semaine, parce que ce n'est pas tout le temps le cas, tu es tellement chanceux qu'en plus tu vas travailler 52 semaines dans ton année, ce qui n'est pas toujours le cas non plus [...] parce qu'il y a beaucoup de chômage. Tu vas gagner 19 998 $ par année », illustre Michel Savard.

Selon Michel Savard, le budget des 120 organismes communautaires n'a pas augmenté depuis 15 ans. Il estime que le gouvernement Couillard n'est pas prêt à réinvestir dans les organismes communautaires.

Il n'a pas été possible de parler avec quelqu'un du cabinet du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Plus d'articles

Commentaires