Retour

La Ville de Vancouver veut faire annuler l’approbation de Kinder Morgan

Le conseil municipal de Vancouver a voté mercredi en faveur d'une motion visant à contester l'approbation provinciale du projet de pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan. Victoria a donné son feu vert à la mi-janvier.

Déjà publiquement opposée depuis des mois au projet Trans Mountain, la Ville de Vancouver a réaffirmé sa position en votant 8-2 en faveur de la motion qui a été présentée par la conseillère Adriane Carr du Parti vert.

« La décision du gouvernement provincial d’approuver ce projet n’est pas fondée sur la science et n’a pas fait l’objet d’études approfondies déterminant l’impact d’un potentiel déversement de pétrole bitumineux dans nos eaux », a-t-elle commenté.

La Ville va désormais faire appel à des avocats pour aller défendre sa motion devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

La province assure, de son côté, avoir imposé une procédure stricte d’évaluation du projet qui a dû se conformer à cinq conditions incluant des plans de prévention et d’intervention en cas de déversement terrestre et marin.

Ottawa a déjà donné son accord au projet en novembre dernier. Le projet Trans Mountain de Kinder Morgan vise à tripler la capacité du pipeline de 1150 km reliant l’Alberta à Burnaby, près de Vancouver. Quelque 900 000 barils pourraient y être acheminés chaque jour.