Retour

Le bâtiment de l’usine Jiffy à Shippagan est à vendre

Le départ de l'entreprise représente une perte annuelle d'environ 75 000 dollars en impôts fonciers pour la municipalité. Son déménagement à Pokemouche est prévu au mois d'août, dans un bâtiment deux fois plus grand.

L'usine Jiffy, qui se spécialise dans la fabrication de produits à base de tourbe, s’est installée à Shippagan en 1976 et emploie 240 personnes.

« C'est une compagnie que tu ne voudrais pas qu'elle parte, sauf que le besoin était autre pour eux, explique Anita Savoie Robichaud, mairesse de Shippagan. On comprend leur décision, mais on est triste quand même. »

Pour la mairesse, c'est aussi une entreprise exemplaire qui quitte sa municipalité. « Ils sont soucieux de l'environnement, ils ont un souci de bien s'occuper de leurs employés côté salaires, côté conditions de travail. »

Des conséquences économiques pour les commerces de Shippagan

Le départ de l’usine aura des conséquences sur d’autres commerces de Shippagan, comme pour le Motel Brise Marine, situé juste en face de l’entreprise.

« Ça a été un gros client du côté des gens qui venaient pour la compagnie du côté d'hébergement, explique son propriétaire, Roger Haché. Les gens venaient ici pour faire des affaires. »

Plusieurs employés se donnaient aussi rendez-vous une fois par semaine pour manger au restaurant du motel, explique l’entrepreneur.

De Shippagan à Pokemouche

Une vingtaine d'employés oeuvrent déjà dans les nouvelles installations à Pokemouche, situées à une vingtaine de minutes de route de Shippagan. Les autres employés suivront l'été prochain.

La direction de l'entreprise confirme que le bâtiment de Shippagan est à vendre.

Elle précise toutefois qu'il n'y a pas d'acheteur potentiel pour l'instant, mais qu'une entreprise a démontré un certain intérêt pour en faire la location.

Selon un reportage de François Vigneault.

Plus d'articles

Commentaires