Retour

Le Bistro-Brasserie Les Sœurs Grises poursuivi pour 81 503$ en loyers impayés

Les propriétaires du Bistro-Brasserie Les Sœurs Grises ne sont pas au bout de leurs peines. En faillite et contrainte de mettre la clé sous la porte dimanche, l'entreprise fait face à une poursuite pour loyers impayés.

Un texte de  Sarah Désilets-Rousseau

La demande a été déposée au palais de justice de Trois-Rivières le 26 juin par les propriétaires de l’immeuble qu’ils occupaient jusqu’à dimanche.

Le restaurant « est en défaut de payer le loyer pour la période comprise entre les mois d’avril 2016 et de juin 2017, une somme de 81 503,75$ », peut-on lire dans le document.

On peut aussi apprendre que le 1er juin, une mise en demeure avait été envoyée aux propriétaires du restaurant, les sommant de payer le loyer et de quitter l'espace qu'ils occupaient.

Avant l’avis de faillite de l’entreprise, le Bistro-Brasserie contestait la demande. Or, malgré tout, une audience sur la question est prévue demain, au palais de justice de Trois-Rivières.

Des réponses de la SDC

La Société de développement commercial (SDC) du centre-ville de Trois-Rivières observait la situation du restaurant depuis quelques temps.

L’organisation estime que le fait que les propriétaires exploitaient leur restaurant à partir de Montréal peut avoir joué contre eux.

« La majorité des propriétaires, ici, sont dans leur restaurant. Ils reçoivent les gens, ils bâtissent leur clientèle et la fidélisent, alors que ce n’était pas le cas pour ce restaurant », explique Mathieu Lahaye, directeur général de la SDC.

Les employés seront-ils payés?

Une note sur la porte aux employés et aux clients les avisait de la fin des opérations, dimanche.

S’ils n’ont pas reçu leurs indemnités de départ et leurs salaires, les employés devront s'armer de patience et entamer des démarches administratives, notamment auprès de la CNESST et de Service Canada.

Plus d'articles

Commentaires