Retour

Le centre commercial Devonshire s'offre 70 M$ en rénovations

La popularité du magasinage en ligne semble épargner le centre commercial Devonshire, dont les ventes continuent d'augmenter depuis le début de sa cure de rajeunissement. Mardi, une nouvelle aire de restauration, qui a été rénovée dans le cadre d'un projet de 70 M$, a été inaugurée.

Un texte d'Isabelle Corriveau

Le centre commercial principal de Windsor subit une métamorphose complète depuis 2016. Selon Chris Savard, le directeur général de l’établissement, chaque pouce carré de l’établissement sera rénové d'ici 2019.

Il explique que le centre est en pleine expension et qu'ils sont en négociations pour essayer de devenir propriétaires de l'espace qui était occupé jusqu'à tout récemment par le magasin Sears. La superficie inutilisée fait déjà l'objet de l'intérêt de plusieurs commerçants, d'après M. Savard.

Investissement dans la communauté

Devant une centaine de personnes, une succession de personnalités du monde des affaires et politique de la région ont rappelé la place importante qu’occupe le centre commercial pour la vitalité et l’économie du comté de Windsor-Essex.

Selon Tom Bain, le préfet du comté d’Essex, l’investissement de 70 M$ pour les rénovations du centre commercial démontre l’importance de l’endroit pour la région. Cela en fait beaucoup pour le tourisme et ça amène les gens dans notre région. C’est surprenant de voir le nombre d’Américains qui viennent magasiner ici.

Comportement des consommateurs

Malgré le fait que le magasinage en ligne attire de plus en plus de commerçants et de consommateurs, l’ouverture de la nouvelle aire de restauration et des quelques magasins était attendue ardemment par plusieurs clients.

Daveena Bailey est arrivée au centre commercial à 8 h ce matin, après un quart de travail de 12 heures. Accompagnée de son fils, elle explique partager son temps entre Windsor et Détroit. Elle envisage continuer à magasiner des deux côtés de la frontière, même si plus de magasins et un plus grand espace rendront certainement le centre commercial plus intéressant qu’avant.

Même son de cloche pour Anh Eling, une résidente de Lasalle qui était présente ce matin. Elle affirme venir fréquemment au centre Devonshire et est heureuse des rénovations.

Selon JoAnne Labreque, professeure en marketing à HEC Montréal, le commerce de détail réalisé en ligne est environ de 15%, donc ça fait quand même un 85% réalisé en magasin. Elle explique que même si on voit des tendances à la baisse au niveau du magasinage dans les centres commerciaux, ce n’est pas la même situation partout. Le centre commercial Devonshire fait figure d'exception et continue d'attirer résidents et touristes.

Selon Mme Labreque, un investissement majeur comme celui qui a été fait au centre commercial Devonshire est essentiel parce que le commerce du détail doit toujours s’adapter à ce qui se passe dans l’environnement.

Les investissements au niveau technologique, environnemental et dans l’aire de restauration ne passent donc pas inaperçus aux yeux des consommateurs qui ont été nombreux à se précipiter dans les nouveaux espaces dès la fin de la cérémonie d’inauguration.