Le taux de chômage a légèrement reculé au mois de juin dans la région de Québec pour s'établir à 4,4 %, a annoncé Statistique Canada vendredi. Cela représente une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport au mois précédent.

Un texte de Louis Gagné

Selon l’économiste principal chez Québec international, Louis Gagnon, cette nouvelle diminution du taux de chômage représente une bonne nouvelle pour la région de la Capitale-Nationale.

« Ça démontre que le marché de l’emploi demeure favorable puis qu’il y a des opportunités dans divers secteurs de son économie, que ce soit du côté des services notamment et du côté de la construction », explique-t-il en entrevue à Radio-Canada.

M. Gagnon mentionne que les services scientifiques et techniques de même que ceux rattachés aux secteurs de la finance, des assurances et du transport ont connu une croissance importante au cours des derniers et contribué à stimuler le marché de l’emploi.

Construction

Louis Gagnon ajoute qu’après avoir en baisse au cours des deux dernières années, les projets de construction sont présentement sur une lancée à Québec.

« On avait déjà eu de bonnes nouvelles. On avait de bonnes attentes avec le lancement de nouveaux grands chantiers, tant résidentiels que non résidentiels, et tranquillement pas vite, on voit que les travailleurs sont de retour sur les chantiers dans la région de Québec », se réjouit l’économiste.

Selon Statistique Canada, le taux de chômage dans l’ensemble du Québec est demeuré stable à 6 % au cours du mois de juin.

Plus d'articles

Commentaires