L'économie a repris du poil de la bête en Alberta, mais le mois de juillet aura été difficile pour l'emploi, à lire l'enquête sur la population active publiée vendredi par Statistique Canada.

Le taux de chômage a augmenté de 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 7,8 %. En cause, 14 400 emplois perdus entre le mois de juin et de juillet, en grande majorité des emplois à temps plein.

Les résidents de la capitale albertaine sont ceux qui ont le plus souffert. Après cinq mois de baisse continue, le taux de chômage à Edmonton a grimpé à 8,5 %.

La situation demeure toutefois meilleure que l'an dernier. Près de 35 000 personnes supplémentaires sont employées en Alberta comparativement à juillet 2016.

Statistique Canada explique cette hausse par une reprise du secteur des ressources naturelles, confirmant les multiples rapports économiques qui parlent d’un rebond de l’industrie énergétique. À l'échelle du pays, le nombre de travailleurs du secteur des ressources naturelles, qui inclut aussi la foresterie et la pêche, a augmenté de 8 000 de juin à juillet 2017.

Le taux de chômage à Calgary, où se situent de nombreux sièges sociaux des compagnies pétrolières, a connu une baisse importante passant de 9,3 % en mars à 8,5 % en juillet.

Plus d'articles

Commentaires