Retour

Le « Circuit des sommets » séduit les motoneigistes sur les monts Valin

Depuis sept ans, le « Circuit des sommets », qui permet aux motoneigistes de parcourir les monts Valin, génère des retombées positives pour l'industrie touristique tout en favorisant l'écotourisme.

Depuis 2009, les cinq sommets du massif des monts Valin sont devenus un terrain de jeu pour les amateurs de motoneige.

L'arrivée de ce circuit développé par les clubs et la MRC du Fjord-du-Saguenay a modifié le paysage et la circulation des motoneigistes dans ce secteur.

« Le circuit des sommets, c'est un branding. C'est une image de marque pour un tronçon particulier. C'est assez unique au niveau de la montagne d'avoir autant de sommets accessibles dans un aussi court espace géographique », explique Maxime Saint-Laurent, directeur du marketing pour Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Tous les motoneigistes qui viennent sur les monts Valin pour la première fois veulent aller voir les sommets. C'est en haut de leur liste.

Bill McFarlane, guide-accompagnateur depuis 30 ans

Moment décisif pour le parc national

La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a collaboré à l'élaboration du sentier et finance toujours une partie de l’entretien qu’assure le Club de motoneige Caribou-Conscrits.

Ce partenariat a permis d'exclure les motoneigistes du parc de façon harmonieuse et de les initier à l’écotourisme.

« Pour pouvoir amener cette clientèle-là en ski, en raquette et développer l'hébergement. On est passé de 15 000 ou 20 000 visiteurs à tout près de 40 000 visiteurs », constate le directeur du Parc national des Monts-Valin, François Guillot.

Une étude sur les retombées économiques de la motoneige est d’ailleurs en cours et les résultats seront connus d’ici la fin de l’année.

D’après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles

Commentaires