Le CNM Évolution reprend ses traversées entre Rimouski et Forestville.

Après avoir annulé plusieurs traversées au cours des derniers jours, le CNM Évolution a repris la mer entre Rimouski et Forestville pour la traversée de 11 h 45, vendredi.

Le propriétaire de la traverse, Hilaire Journault, confirme que le problème de moteur a été réglé au cours des dernières heures. Il explique que l'équipage a eu des problèmes mineurs avec ce moteur au cours des dernières semaines, mais qu'il est confiant pour la saison à venir.

La mairesse de Forestville, Micheline Anctil, confie qu'elle est inquiète de ce bris de moteur tout juste avant le début de la saison touristique.

Micheline Anctil estime que le traversier doit être fiable pour que la clientèle soit au rendez-vous. Elle rappelle que le CNM Évolution a plus de 20 ans et qu'elle est prête à faire des représentations auprès de Québec pour prouver l'importance de ce service, advenant qu'il ait besoin à nouveau de subventions.

Le CNM immobilisé pendant plus de 24 heures

Jeudi, Transports Canada avait imposé une interdiction de départ au traversier, qui a été immobilisé pendant un peu plus de 24 heures. L'avis a été émis après que le capitaine du navire eut rapporté des problèmes de moteur au ministère. Transports Canada avait alors indiqué que l'interdiction de départ serait maintenue tant que des réparations et des essais n'auraient pas été réalisés à la satisfaction des autorités gouvernementales.

L'an dernier, la direction du CNM Évolution avait mis fin aux traverses environ trois semaines plus tôt que prévu en raison de problèmes mécaniques.

Plus d'articles

Commentaires