Retour

Le conflit de travail est évité à la scierie Arbec de Port-Cartier

À Port-Cartier, les travailleurs de la scierie Arbec acceptent presque à l'unanimité la dernière proposition patronale pour le renouvellement de leur convention collective.

Réunis en assemblée générale, mardi, en fin d'après-midi, les employés affiliés au syndicat Unifor ont voté à 96 % en faveur de la plus récente offre d'Arbec.

Selon le représentant d'Unifor, Martin Dugas, le nouveau contrat d'une durée de 5 ans bonifie les vacances, les primes de quart de travail et les assurances.

Les 138 syndiqués obtiennent également une prime à la signature de 1000 dollars et une hausse salariale à raison de 2 % par année, avec rétroactivité.

Dans un communiqué, le représentant syndical rappelle que l'entreprise compte investir 10 millions $ dans ses installations.

La semaine dernière, les syndiqués avaient rejeté massivement l'offre de l'employeur et donné un mandat de grève à leur exécutif syndical.

Des négociations durant la fin de semaine ont permis d'éviter la grève et de rapprocher les parties. Le dernier contrat était expiré depuis le 30 avril 2015.

Plus d'articles

Commentaires