Retour

Le gouvernement Trudeau serait prêt à voler au secours de Bombardier

Le géant québécois de l'industrie aérospatiale pourrait recevoir une aide allant jusqu'à 1 milliard de dollars d'Ottawa, selon ce que des sources gouvernementales ont confié à l'agence Reuters.

« Il est très, très probable que le gouvernement va intervenir, mais les détails doivent encore être élaborés », selon une personne au fait du dossier à Ottawa, qui s'exprimait à l'agence Reuters.

Le caucus libéral de Philippe Couillard aurait insisté auprès du premier ministre Justin Trudeau sur l'importance de soutenir Bombardier.

En retour de cette aide, le gouvernement fédéral pourrait demander, entre autres, que les Bombardier-Beaudoin renoncent au contrôle majoritaire de la compagnie, ce que l'entreprise a déjà rejeté.

D'autres concessions importantes pourraient être réclamées.

Reuters affirme qu'Ottawa craint une réaction négative de l'ouest du pays face à une aide potentielle à l'entreprise québécoise.

Air Canada a annoncé cette semaine la signature d'une lettre d'intention avec Bombardier portant sur 45 commandes fermes de C Series et sur des options en vue de l'achat de 30 appareils supplémentaires.

Bombardier annonçait au même moment la suppression de 11 % de sa main-d'oeuvre à l'échelle mondiale, dont 2400 au Québec.

L'automne dernier, Québec a décidé d'injecter 1 milliard de dollars américains dans Bombardier pour l'aider à terminer le développement de la C Series et à la commercialiser.